Ceci est le résultat d’une enquête réalisée par mes élèves du C.E. en 1969 suite à un texte collectif du cours élémentaire, d'après le récit de quelques camarades.
 

Nombre d’automobiles à Berviller  en 1969 :  54

        Les principales marques sont :

     Peugeot :   6          Citroën :  10                                 Renault :   18          Fiat :        5
     Simca :      8          Opel :       3
         
        Les principaux types sont :   

                                                  Renault 4 L :         6             Citroën 2 CV :    4
                                                  Renault R 8 :         4             Citroën Ami 6 :  4
                                                  Renault Dauphine : 5             Peugeot 404 :    4

               Nous pensons que le nombre de voitures va augmenter rapidement dans                        notre petit village.
                               

               (Deux ans plus tard, en 1971, un nouveau comptage a dénombré 63 voitures.)

Il y a 20 ans, en 1949, quand papa avait a peu près mon âge :
                
 Une seule automobile au village (la 1ère après la guerre).
                 
 Elle appartenait à M. Folschveiller J.P. (épicier)
                 
 C’était une Renault Juvaquatre. (Sa couleur était grise)


M.Contelly Henri et son épouse devant sa camionnette.
M.Contelly Henri et son épouse devant sa camionnette

Il y a un peu plus de 30 ans, en 1936, avant la guerre. Papa était encore un bébé.
  
    Il y avait 4 automobiles au village.

    Leurs propriétaires étaient :   

     M. Folschveiller J.P.

     M. Plontz Émile

     M. Contelly Henri

    M. Wéber Jean

M. Wéber Jean étant le grand-père de Hubert, élève de CE2, la classe le charge de lui poser quelques questions.

H - Quel âge avais-tu lorsque tu as acheté la voiture ?
GP - J’avais 35 ans.
H - Où as-tu acheté la voiture ?
GP - J’étais la chercher à Paris où elle était 500 F moins chère.
H - Es-tu allé seul à Paris ?
GP - M. Essler, un ami qui connaissait la capitale, m’a accompagné. Nous sommes partis en train.
H - Combien de temps avez-vous mis pour revenir de Paris en voiture ?
GP - Nous avons mis environ 8 heures.
H - À quoi vous servait surtout votre voiture ?
GP - C’était une petite camionnette. Je m’en servais pour aller au marché et aux champs.
H - Quel était environ le prix d’une auto avant la guerre ?
GP - La mienne a coûté 23 000 F.
H - Quelle vitesse pouvait atteindre ta camionnette ?
GP - Elle pouvait faire du 90 km à l’heure mais les routes étaient bien trop mauvaises pour rouler à cette vitesse.
H - Fallait-il un permis de conduire à cette époque ?
GP - Il fallait déjà le permis mais les gendarmes ne nous arrêtaient jamais.
H - Qu’est devenue ta camionnette et as-tu des photos ?
GP - Nous l’avons abandonnée en 1939 à Thiaucourt quand nous avons été évacués dans la Vienne et je n’en ai aucune photo.