Le président Gérard GILLOT

Le vice-président Johann HUMBERT

Soirée de rire même si le pape n’est pas venu samedi

La troupe « Concordia » a remporté un franc succès, samedi soir, avec sa pièce en platt « Unn moënn kommt der Papst ».
L’histoire : le 24 décembre au foyer d’Andréa et Hans Kapp, tout est prêt pour le réveillon. Andréa et Oma Berta se réjouissent déjà car plus rien ne devrait troubler cette fête. Cependant Hans a oublié d’acheter le sapin et le cadeau de sa femme Andrea. Le fils Tobias annonce son mariage avec Anna dont personne ne soupçonnait l’existence. Lulu, vieille fille solitaire et un peu bizarre, meilleure amie d’Andréa est invitée dans un but bien précis. Oma Berta, pour qui un Noël sans sapin n’est pas Noël, est impatiente et le fait savoir, de rencontrer Sa Sainteté le Pape qui est annoncée. Tous les ingrédients étaient réunis pour gâcher la quiétude de ce qui devait être une belle fête de famille.
Pendant les trois actes de la pièce, les acteurs ont été encouragés par les rires et les applaudissements des spectateurs. A chaque entracte, ceux-ci ont pu se désaltérer et se rassasier avec les casse-croûtes et les gâteaux préparés par les membres de l’association.
Et même si le pape n’a pas rendu visite à la famille Kapp, les spectateurs étaient prêts à revivre une telle soirée mais il faudra attendre 2018 pour le retour des « Concordia ».

Succès du solstice pour Bryan

Samedi dès 15 h, le chapiteau orné de guirlandes lumineuses et de branches de sapin était prêt. Les tables garnies de branches de houx et de bougie attendaient les convives. Les marcheurs commençaient à affluer à l’inscription et devaient deviner les costumes de Jean-Claude et de Régine qui les attendaient à la croix de Lorraine. Une demi-heure plus tard, ils pouvaient reconnaître la famille Pikachu prête à leur servir vin et chocolat chauds.

Dès 17 h le chapiteau était plein et les marcheurs se régalaient d’une excellente soupe de pois cassés, de galettes de pommes de terre et de crêpes. Ils pouvaient étancher leur soif avec la bière de Noël et d’autres boissons sans alcool, alors que les vapeurs du vin chaud embaumaient les locaux. Tous ont apprécié et chaleureusement applaudi les airs de Noël interprétés par Wilhelm Strauss, un joueur de cornemuse bénévole. De nombreuses personnes étaient venues des communes voisines et des communes allemandes de Überherrn. Le soir même une cagnotte contenant les inscriptions à la marche et les dons a été remise aux parents de Bryan et lorsque les comptes de la fête auront été faits, l’association Arc en Ciel leur remettra également un chèque.

Le président Gérard Gillot, le comité de l’association et les parents du petit Bryan remercient tous les marcheurs et participants qui ont contribué à la réussite de la manifestation.

7e mandat pour Gérard Gillot

Lors de l’assemblée générale de l’association Arc-en-Ciel du 25 septembre 2016 les membres suivants ont été élus au comité : Burkiciak Roland, Collas Lucien, Collmann Dominique, Fuchs Jean-Marc, Gillot Gérard, Gillot Déborah, Hoen Eugène, Hoen Fernande, Humbert Johann, Janes Albert, Kiffer Benoit, Lorang Isabelle, Losson Christian, Losson Marie-Jeanne, Losson Nathalie, Mang Bernard, Mohr Bruno, Mohr Nathalie, Thiel Christine.
Une nouvelle réunion a été fixée au mardi 27 septembre au cours de laquelle le nouveau comité a élu les membres du bureau comme suit : président : Gérard Gillot, vice-président : Johann Humbert, trésorière : Nathalie Mohr, trésorier-adjoint : Bruno Mohr, secrétaire : Eugène Hoen, secrétaire-adjoint : Déborah Gillot.


Questions au président Gérard Gillot :

Le Républicain Lorrain : Quelles sont encore vos motivations après 6 ans de présidence ?

M. Gérard Gillot : L’Arc-en-ciel est une association très active. Son premier but est l’organisation, au cours de l’année, de différentes manifestations visant à créer une animation au village et à proposer à ses habitants, de tout âge, la possibilité de participer à des rencontres ou à des sorties. L’association regroupe les différents clubs existant au village : Club de gym, arboriculteurs, 3e âge, cercle des amis de Berviller-Berus. Le comité est composé de membres de chaque club. Je ne suis pas un homme de discours mais je me donne à fond dans l’organisation des animations ou des diverses sorties et la présidence est agréable lorsqu’on est entourée d’une bonne équipe.

Le R. L. : Quels sont vos grands projets pour l’année à venir?

M. Gillot : Le calendrier des manifestations n’est pas encore fixé mais nous commencerons par un bal populaire le 19 novembre, puis, comme tous les ans, nous fêterons le solstice d’hiver fin décembre. Cette manifestation nous permettra de reverser une partie des bénéfices à une bonne œuvre. Au solstice d’été (mois de juin), nous rencontrerons nos amis allemands de Berus. Quelques membres de l’association sont actuellement en train de rénover l’une des fontaines du village et nous organiserons une fête d’inauguration à une date à définir.
Au point de vue sorties, je peux vous annoncer la visite d’une distillerie à Chatenois et le marché de Noël médiéval de Ribeauvillé. En point d’orgue je vous dévoilerai l’organisation d’un voyage de trois jours au Puy du Fou en Vendée. De nombreuses autres festivités restent à être définies.


Nous pêchons, vous pêchez...

La journée pêche organisée ce samedi par l’association Arc-en-Ciel à l’étang de Berus a permis aux disciples de saint Pierre de Berviller et des environs de se retrouver entre amis. Dès 8 heures, sous un soleil matinal, papas, papis, fils et petit-fils, s’installent au bord de l’eau et rapidement une trentaine de pêcheurs attendent patiemment que le poisson morde. Pour que personne ne rentre bredouille, 50 kg de truites avaient été déversés dans l’étang dans la soirée du jeudi. Rapidement les cris de joie annoncent les prises et les bourriches commencent à se garnir.
Pendant ce temps, Benoit et Bernard préparent saucisses, jambon et salades. Ceux qui ne pêchent pas rejoignent l’étang pour midi et c’est dans une joyeuse ambiance que parents et enfants prennent leur repas en plein air. Lorsque le temps de rentrer est arrivé, les paniers sont lourds. « On va manger du poisson pendant toute la semaine à Berviller ! » déclare Albert Janes, pêcheur expérimenté.

Marche du 1er mai sous le soleil, enfin !

           Le dicton «Jamais deux sans trois» ne s'est pas révélé exacte pour cette fois. Après deux années sous la pluie, les 208 marcheurs du 1er mai ont accueilli avec plaisir l'arrivée  d'un soleil radieux et c’est avec le sourire qu’ils ont pris le départ entre 13 et 15 heures. À leur retour ils ont eu droit à une boisson, un casse-croûte et une dose de bonne ambiance qui a fait rester tout ce monde jusqu’à la tombée de la nuit.
 

ARC-EN-CIEL au Mühlencafé en Forêt Noire

Arc-en-Ciel anime le village

L’association Arc-en-Ciel a établi un calendrier très fourni des manifestations et activités prévues pour l’année 2016. Les amateurs de fêtes et de sorties auront encore le choix cette année.

13 mars : Le premier goûter des anciens pour 2016 a eu lieu le dimanche 13 mars, après rénovation de la cuisine de la salle communale. Chaque mois, aura lieu un goûter lorsque la salle sera libre.
19 mars : L’association participe au ramassage des denrées alimentaires pour les restos du cœur .
19 mars : Soirée théâtre en platt. L’association Concordia présente la pièce 

« Alter ! Mach kenn Dumhett ! ».

24 avril : Sortie en bus : « Hüttengaudi zum singenden Wirt » en Forêt Noire.

1 mai : Journée marche du 1er mai avec repas et animations diverses.
7 et 8 mai : Journées pêche à l’étang de Berus.


18 juin : Amitié sur la frontière. Rencontre Berviller-Berus pour le solstice d’été.


3 juillet : Sortie en bus à l’Écomusée d’Alsace.

28 août : Fête de la fontaine (pour rénover la source de la rue de la fontaine).

Début septembre : Une marche gourmande qui reste à être choisie et fixée.
11 septembre : Assemblée générale de l’association.

31 octobre : Journée halloween pour les enfants avec sortie en bus à Bitche ou ailleurs.

Début décembre : Croisière sur le Rhin ou Fête des Lumières à Lyon. (2 jours).
17 décembre : Marche du solstice d’hiver avec « soupe de petits pois ». Les bénéfice sont reversés à une œuvre de bienfaisance.

Nous allons réserver pour 2017, deux ou trois jours au Puy du Fou. Les personnes intéressées peuvent se signaler en Mairie.

Un chèque pour le sourire de Juliette

Après « Docteur Sourire » en 2013, « La fée Callista » en 2014, c’est pour « Le sourire de Juliette » que l’Association Arc-en-Ciel avait organisé le 19 décembre 2015, la marche du solstice d’hiver.
Ce samedi 19 mars, une heure avant la représentation théâtrale de « Concordia, le président Gérard Gillot a remis un chèque de 500 € à l’association « Le sourire de Juliette » en présence de plusieurs membres de la famille de Juliette, d’amis et de membres du comité de l’association Arc-en-Ciel. Juliette et ses parents ne pouvant être présents, c’est M. Jacky Matulik, son papi, qui a dit quelques mots sur sa petite fille et sur les soins qu’elle suit actuellement. En son nom, il a remercié l’association et l’a félicité pour son investissement en faveur d’une bonne œuvre annuelle.
Les bénéfices des festivités que l’association organisera désormais tous les ans à l’occasion du solstice d’hiver, seront reversés à une œuvre différente. « Arc-en-Ciel » ne se limite pas à animer le village, l’association sait aussi être généreuse.

Soirée bonne humeur avec Concordia

Samedi 19 mars à 20 heures, les « Concordia » ont soufflé un vent de bonne humeur et de rire à la salle communale de Berviller et si les éclats (de rire) n’ont blessé personne, ils ont fait retrouver « la banane » à une salle comble.
La troupe avait choisi de présenter une comédie en platt « Alter ! Mach kenn Domhett ». Tous les membres de la famille : grand-mère, épouse, fille et même la voisine, se liguent contre le chef de famille qui a toujours quelque chose à redire sur tout le monde. Il a toujours raison et en devient insupportable. La avatars de la grand-mère qui décide de redevenir jeune et de sortir en disco, permettent aux acteurs, grâce à leur talent et leur naturel, d’entraîner les spectateurs dans de bruyants fous rires. La troupe entière a été longuement ovationnée par un public totalement acquis à sa cause.
Pendant l’entracte, les spectateurs ont pu se désaltérer et apprécier les casse-croûte, tartes et gâteaux, préparés par les bénévoles de l’association Arc-en-Ciel.
Signalons que l’association Arc-en-Ciel organise une sortie en bus, en Forêt Noire, chez l’aubergiste chantant : « Hütten Gaudi » le dimanche 24 avril. Renseignements et inscriptions en mairie : 03 87 57 05 20 ou chez Gérard Gillot : 03 87 57 05 27.

Solstice d'hiver pour le sourire de Juliette

Depuis quelques années, l’association Arc-en-Ciel fête le solstice d’été et le solstice d’hiver en liaison avec les Allemands de Berus et d’Überherrn. Au mois de juin, c’est une rencontre franco-allemande à la frontière, près de la croix de Lorraine et en décembre c’est une marche avec, au retour, soupe aux petits pois, crêpes, bière de Noël et vin chaud. Les bénéfices réalisés au solstice d’hiver, sont reversés à une bonne œuvre, différente chaque année. Ainsi en 2013, c’était Docteur Sourire, en 2014, c’était La fée Callista et en 2015 ce sera Le sourire de Juliette à qui sera reversé ces bénéfices.

Samedi dernier à 15h30, avec trois jours d’avance sur le solstice, une centaine de marcheurs ont pris le départ vers le monument des grands Européens sur les hauteurs de Berus où les attendaient un groupe de marcheurs allemands. La commune d’Überherrn avait installé là, un petit chalet de bois et quelques tables. On pouvait y déguster du vin chaud, un punch pour les enfants et des biscuits de Noël. Vers 16h30, l’ensemble des marcheurs, Français et Allemands, ont pris ensemble la direction de Berviller.

Tout ce beau monde, auquel se sont joints de nombreux non-marcheurs, s’est retrouvé sous un chapiteau aux décorations de Noël et chauffé, installé derrière la salle communale. Un excellent potage de petits pois aux lardons et une crêpe a permis à tous de reprendre des forces. L’énorme marmite contenant 120 litres de potage, se vidait peu à peu car nombreux étaient ceux qui n’ont pas manqué d’aller au rab. C’est une bonne ambiance qui régnait sous le chapiteau avec quelques chants de Noël interprétés à la trompette par Helmut Bulle, trésorier de l’association du monument de l’Europe et un joueur de cornemuse. Ce n’est que tard dans la soirée que les derniers fêtards ont quitté les lieux.

Halloween et citrouilles grimaçantes

En ce samedi 31 octobre, une agréable journée d’automne avait rassemblé une cinquantaine de gamins accompagnés de leurs parents dans la cour de l’école pour fêter Halloween. Christian et Roland les attendaient avec une remorque de citrouilles de toutes tailles. Bientôt, avec l’aide de papa ou de maman, chacun s’est mis à couper, à creuser et à tailler à qui mieux mieux autour des tables installées dans la cour. Après une heure de travail dans la joie et les rires, une cinquantaine de courges grimaçantes s’alignaient sur les rebords des fenêtres de l’école. Avec l’aide d’une bougie fournie, elles brilleront sur les fenêtres du village, à la tombée de la nuit. Pour récompenser les petits créateurs, ils ont eu droit à une boisson et à une crêpe.
La nuit venue, par petits groupes masqués et déguisés, les bambins ont parcouru les rues du village et fait du porte à porte en criant « Des bonbons ou un sort ! » Lentement mais sûrement, leurs sacs se remplissaient de friandises et c’est bien joyeux qu’ils pouvaient revenir chez eux.

6e mandat pour Gérard Gillot

        Lors de l’assemblée générale de l’association Arc-en-Ciel du 19 septembre 2015 les membres suivants ont été élus au comité : Burkiciak Roland, Collas Lucien, Collmann Dominique, Fuchs Jean-Marc, Gillot Gérard, Gillot Déborah, Hoen Eugène, Hoen Fernande, Humbert Johann, Janes Albert, Kiffer Benoit, Lorang Isabelle, Losson Christian, Losson Marie-Jeanne, Losson Nathalie, Mang Bernard, Mohr Bruno, Mohr Nathalie, Thiel Christine.
        Une nouvelle réunion a été fixée au mercredi 30 septembre pendant laquelle le nouveau comité a élu les membres du bureau comme suit : président : Gérard Gillot, vice-président : Johann Humbert, trésorière : Nathalie Mohr, trésorier-adjoint : Bruno Mohr, secrétaire : Eugène Hoen, secrétaire-adjoint : Déborah Gillot.


Question au président Gérard Gillot :

Le Républicain Lorrain : Quelles sont encore vos motivations après 5 ans de présidence ?M. Gérard Gillot : L’Arc-en-ciel est une association très active. Son premier but est l’organisation, au cours de l’année, de différentes manifestations visant à créer une animation au village et à proposer à ses habitants, de tout âge, la possibilité de participer à des rencontres ou à des sorties. L’association regroupe les différents clubs existant au village : Club de gym, arboriculteurs, 3è âge, cercle des amis de Berviller-Berus. Le comité est composé de membres de chaque club. Je ne suis pas un homme de discours mais je me donne à fond dans l’organisation des animations ou des diverses sorties et la présidence est agréable lorsqu’on est entourée d’une bonne équipe.


Question au vice-président Johann Humbert :                                                                                                        

Le R.L. : Fraîchement élu au comité de l’Arc-en-Ciel, vous voilà vice-président.

M. Johann Humbert : Après avoir acquis une maison à Berviller, j’ai décidé de m’intégrer rapidement et totalement dans la vie du village. Je pense que ce n’est pas aux gens du village de venir vers vous, mais c’est à vous d’aller vers eux si vous voulez devenir un membre entier et estimé de la communauté. J’ai été élu au conseil municipal et je participe bénévolement à toutes les activités prévues dans la commune et c’est un réel plaisir de participer aux diverses festivités organisées par l’association Arc-en-Ciel.


Une fois de plus, l'Arc-en-Ciel a brillé sur Scherviller (6septembre 2015)

La fête du verger

La section des arboriculteurs de l’association Arc-en-Ciel organise sa 1ère fête du verger le dimanche 23 août 2015. Afin de permettre aux habitants de la commune et des villages avoisinants de prendre connaissance des travaux réalisés depuis plusieurs années, les arboriculteurs de Berviller ont décidé d’organiser leur première fête du verger.
Celle-ci aura lieu derrière l’école, dans un cadre idyllique. Une exposition artisanale et du terroir s’y tiendra durant toute la journée du dimanche. (Notons que pour cette première, aucun droit de stand ne sera demandé aux exposants.)
Il y aura possibilité de manger à midi pour 12 € : Pâté lorrain et crudités + Rôti à la broche et patates rôties + Fromage + Glace. Bien sûr, saucisses et merguez ne manqueront pas, ni la bière et les boissons rafraîchissantes. Il est possible de se procurer des tickets repas chez les membres du comité de l’association Arc-en-Ciel.
Pour tout renseignement, s’adresser à Gérard Gillot : 06 81 78 53 45 ou à Bernard Mang : 03 87 57 05 81.

Amitié sur la frontière

La première des rencontres d’« amitié sur la frontière » avait eu lieu en 2010 et depuis, les relations entre Berviller et Überherrn-Berus ont grandi. Les occasions de se rencontrer sont devenues de plus en plus nombreuses et des amitiés fortes sont nées.

Ce samedi 20 juin, à 18 heures précises, les deux groupes se mettent en route accompagnés de chevaux, de chiens et même de l’âne Roméo. Les Allemands de Berus démarrent du monument des grands Européens et les Français de Berviller, avec un important groupe de Rémering, partent de la mairie du village. Le but de la courte marche d’une demi-heure, est, pour tout le monde, la croix de Lorraine située sur le chemin de la frontière, à la limite des deux pays. En cet agréable endroit, les bénévoles de l’association Arc-en-Ciel avaient installé au cours de l’après-midi, chapiteau, tentes, tables, bancs, barbecue et tireuse à bière. Les rencontres sont toujours très cordiales et si certains parlent français ou allemand, la langue utilisée ce soir, est surtout le « platt ». Si certains s’essayent dans la langue du voisin, les résultats ne sont pas très concluants et on revient rapidement au « patois de chez nous ».

Dommage que la soirée s’est rafraîchie rapidement et que certains ont préféré quitter les festivités. C’est ce moment qu’a choisi Marielle Lorrain, s’accompagnant de sa guitare, pour entonner quelques airs français ou allemands aussitôt repris en chœur par les Rémeringeois. L’ambiance était repartie et ce n’est qu’à la tombée de la nuit que les derniers ont quitté les hauteurs de Berviller.

Tout Berviller pêche

           « Se retrouver pour passer une agréable journée entre amis » est devenu le leitmotiv de l’association Arc-en-Ciel. Cette fois-ci c’est pour une journée pêche autour d’un étang de Berus que l’association avait convié les disciples de saint Pierre le samedi 9 mai. Pour que personne ne rentre bredouille, 50 kg de truites avaient été déversés dans l’étang  la veille. Dès le matin, une trentaine de pêcheurs, des papis aux petits-fils, attendent patiemment que le poisson morde.

Pendant ce temps, le président Gérard prépare saucisses, grillades et salades. Ceux qui ne pêchent pas rejoignent l’étang pour midi et c’est dans une joyeuse ambiance que parents et enfants prennent le repas en plein air. Lorsque le temps de rentrer est arrivé, les paniers sont lourds et on pourrait qualifier la pêche de miraculeuse. « Tout Berviller va manger du poisson pendant une semaine ! » déclare Gérard Gillot, président de l’association.
 


La marche du 1er mai, bien arrosée

Pour la deuxième année consécutive, le ciel n’aura pas été favorable pour les marcheurs en ce 1er mai. Depuis le matin, et pendant une grande partie de la journée, le ciel a déversé une pluie fine et froide sur la fête qui se déroulait sur la place de la mairie et découragé de nombreux marcheurs qui se préparaient à prendre le départ. Le repas de midi avait pourtant donné des forces à tous mais uniquement 70 courageux sont partis sur les parcours. La pluie ininterrompue a fait revenir certains, prendre des raccourcis à d’autres, et transformer en canards mouillés les derniers.
Au retour sous la tente ou dans la salle du foyer, les marcheurs, mais aussi tous les autres, ont pu apprécier les saucisses et merguez préparées par Jean-Claude et Christian ainsi que les curry-frites de Christophe. Les crêpes de Laure et les gâteaux préparés par les dames de l’association, avaient tous disparu le soir et malgré le temps de chien, la journée a été une réussite.

Tout le monde marche le 1er mai à BERVILLER

         Le 1er mai n’étant plus très loin, l’association Arc-en-Ciel prépare activement sa marche traditionnelle. Le lieu de départ et d’arrivée de la randonnée aura lieu, comme par le passé, devant le foyer et sur la place de la mairie où les marcheurs pourront se rassasier et se désaltérer. La cour de l’école sera réservée au stationnement des voitures.
Il sera possible de déjeuner à midi : Schwenk et salade de pommes de terre et carottes ou curry-frites.
Comme tous les ans, deux parcours seront proposés aux marcheurs. Le « chemin de la frontière » de 7 km, praticable par tous les temps, reste un itinéraire idéal pour la marche en famille. Le deuxième parcours, d’une dizaine de km, sera une nouveauté. Les départs se feront entre 13 h et 15 h. La participation de 4 € pour les adultes et de 3 € pour les enfants de moins de 12 ans donnera droit à une boisson et un casse-croûte à l’issue de la randonnée.
On pourra admirer aussi de vieux tracteurs des voitures Renault-Alpine. Les personnes intéressées pour présenter leur « teuf-teuf » peuvent se renseigner au 06 88 48 36 61 (Jean Marc Fuchs).
 


« De Daaler Wind » a soufflé sur Berviller

Samedi 14 mars à 20 heures, le « Daaler Wind » de Holving, a soufflé un vent de bonne humeur et de rire au foyer de Berviller et si les éclats (de rire) n’ont blessé personne, ils ont fait retrouver « la banane » à une salle comble.
La troupe avait choisi de présenter une comédie en patois, en quatre actes d’Hélène Quirin : « De goldene Hochzit ».La crainte de ne pas très bien comprendre le « platt » de l’est mosellan a été vite dissipée dès les premières répliques. Après 50 ans de vie commune avec ses joies et ses peines, Henri et Doris Schneckenberger ne sont pas d’accord sur la liste des invités à leurs noces d’or. Les situations abracadabrantesques engendrées par le désaccord des époux donnent l’occasion aux acteurs, grâce à leurs improvisations, leur talent et leur naturel, d’entraîner les spectateurs dans de bruyants fou-rires. La troupe entière a été longuement ovationnée par un public totalement acquis à sa cause.
Rendez-vous à l’année prochaine.

Repas des anciens
de l'association et du comité

500 € pour « la fée Callista »

Le 20 décembre 2014, lors de la marche du solstice d’hiver et de la soirée « soupe de petits pois » qui suivit, les bénéfices se sont montés à 500 €. L’association Arc-en-Ciel qui avait organisé cette soirée, avait prévu de reverser cette somme à une bonne œuvre.
Ce dimanche, à l’occasion du repas des anciens et du comité de l’association Arc-en-Ciel, le président Gérard Gillot et le vice-président Jean-Marc Fuchs ont remis un chèque de 500 € à l’association « la fée Callista » en présence de la petite Callista et de ses parents.
Les bénéfices des festivités que l’association Arc-en-Ciel organisera désormais tous les ans à l’occasion du solstice d’hiver, seront reversés à une œuvre différente. Rappelons que l’an passé, elle avait versé la somme de 500€ à « Docteur sourire ». « Arc-en-Ciel » ne se limite pas à animer le village, l’association sait aussi être généreuse.

Le solstice de « La fée Callista »

     Le 20 décembre, veille du solstice, une cinquantaine de marcheurs courageux prennent le départ vers la croix de Lorraine. Les responsables de l’Association Arc-en-Ciel avaient décidé de raccourcir le parcours à cause du mauvais temps. À peine étaient-ils partis que la pluie s’est mise à tomber pour tremper nos marcheurs.
     
    Le Père Noël et ses lutins les attendaient à la croix de Lorraine pour leur servir un succulent vin chaud pour les revigorer et leur redonner courage pour le retour. Signalons que parmi ces courageux, il y avait Bernd Gillo, maire de Überherrn, Kurt Schönen, président de l’association du Monument de l’Europe et Helmut Bulle, trésorier de la même association. À leur retour sous la tente bien chauffée, ils avaient bien mérité la soupe de petits pois bien chaude et la crêpe qui les attendaient. De nombreux non-marcheurs s’étaient retrouvés dès 18 heures sous la tente pour déguster soupe , crêpe, vin chaud ou bière de Noël et l’énorme marmite contenant 120 litres de potage, se vidait peu à peu.

    C’est une excellente ambiance qui régnait sous le chapiteau et ce n’est que vers minuit que les derniers fêtards quittaient les lieux. Signalons que les bénéfices seront reversés à l’association « La Fée Callista ».

Week-end en Belgique

Une cinquantaine de membres de l’Association Arc-en-Ciel attendent le bus qui les amènera passer le week-end en Belgique. Après une soirée spectacle avec repas au « Coco Grille » de Mons-Liège le samedi, ils visiteront une chocolaterie et dégusteront chocolat et praline dimanche matin. L’après-midi sera consacré au marché de Noël de Bruxelles.

L’Arc-en-Ciel anime le village

L’association Arc-en-Ciel a établi un calendrier fourni des manifestations et activités prévues pour l’année à venir. Les animation ne manqueront pas jusqu’à la prochaine assemblée générale.

11 octobre : L’association participe à l’action « brioches de l’amitié avec le conseil municipal.

19 octobre : Premier goûter des anciens. Puis 16 novembre et 14 décembre. En 2015, un goûter par mois lorsque la salle est libre.

31 octobre : Journée halloween pour enfants du RPI avec fabrication de « monstre-citrouille » et soirée spectacle de magie.

6 et 7 décembre : Sortie 2 jours à Bruxelles avec soirée-cabaret, marché de Noël, …

20 décembre : Marche du solstice d’hiver avec « soupe de petits pois ». Les bénéfices sont reversés à une œuvre de bienfaisance.

25 janvier : Repas des anciens et du comité.

14 mars : Soirée théâtre.

1 mai : marche du 1er mai.

16 et 17 mai : Journées pêche à l’étang de Berus.

Début juin : Sortie « Rando » dans les Vosges. (date à fixer)

20 juin : Amitié sur la frontière. Rencontre Berviller-Berus pour le solstice d’été.

23 août : Fête des arboriculteurs avec « marché artisanal ».

6 septembre : Marche gourmande à Scherwiller si acceptation.

12 septembre : Assemblée générale de l’association.

Citrouilles, quiz et magie

Vendredi, dès 15 h, une cinquantaine de bambins se sont retrouvés dans la cour de l’école où les attendait Jean-Marc avec une remorque de citrouilles. Sur une grande table préparée à leur intention, les enfants, aidés certains par leurs parents, se sont mis à évider les citrouilles, puis à y découper des yeux, une bouche et un nez pour leur façonner la bobine d’un monstre au méchant rictus. Vers 17 heures une cinquantaine de têtes grimaçantes s’alignaient sur les fenêtres de l’école.
À la tombée de la nuit, les parents ont accompagné les enfants dans les rues du village, où les attendait une demi-douzaine de questions disposées près d’une citrouille illuminée. Au retour, les réponses au quizz étaient corrigées, et les meilleurs étaient récompensés par des places de cinéma. Boissons, crêpes et saucisses étaient à disposition des gourmands et des affamés. À 20 h, « Magico » a animé la salle avec un spectacle de magie. Petits et grands étaient enchantés et ils n’ont pas ménagé leurs applaudissements pour encourager le magicien et ses tours fantastiques.

Gérard Gillot reste président de l’Arc-en-ciel

Au cours de l’assemblée générale, les membres suivants ont été élus au comité : Burkiciak Roland, Collas Lucien, Collmann Dominique, Fuchs Jean-Marc, Fuchs Laure, Gillot Gérard, Gillot Déborah, Hoen Eugène, Hoen Fernande, Janes Albert, Lorang Isabelle, Losson Christian, Losson Marie-Jeanne, Losson Nathalie, Mang Bernard, Mohr Bruno, Mohr Nathalie, Thiel Christine, Zimmer Fabien. A l’issue de l’assemblée, le comité a élu les membres du bureau qui se compose ainsi : Président : Gérard Gillot, vice-président : Jean-Marc Fuchs, secrétaire : Eugène Hoen, secrétaire-adjoint : Déborah Gillot, trésorière : Nathalie Mohr, trésorier-adjoint : Bruno Mohr.

Deux questions au Président :

R L : Quel est le but de votre association ?

Le président : L’association regroupe les différents clubs existant au village : Club de gym, arboriculteurs, 3è âge, cercle des amis de Berviller-Berus. Le comité est composé de membres de chaque club. Le premier but de l’association est l’organisation, au cours de l’année, de différentes manifestations visant à créer une animation au village et à proposer à ses habitants, de tout âge, la possibilité de participer à des rencontres ou à des sorties.
Pendant la saison 2013-2014 ont eu lieu 2 séances de gym par semaine, une rencontre mensuel du 3è âge, une marche du solstice d’hiver avec versement de 500 € à l’association du Docteur Sourire, une soirée théâtre, un repas dansant, une journée halloween pour les enfants, une croisière sur le Rhin, une sortie à Verdun, la marche du 1er mai, une journée pêche à l’étang de Berus, la rencontre avec les Allemands du solstice d’été, la fête d’été, une sortie à la marche gourmande de Scherwiller, une sortie à Europapark et j’en oublie sûrement. Vous voyez que l’Arc-en-ciel est une association très active.

RL : Qui sont vos membres ?

Le président : L’association compte environ 150 membres de 5 à 92 ans. Les membres actifs sont les membres du conseil d’administration (19) et une dizaine d’autres qui travaillent et aident régulièrement à l’organisation des fêtes et des manifestations. Les membres passifs sont tous les autres qui paient la cotisation annuelle. Tous les membres sont issus du village ou des villages environnants. La présidence est agréable lorsqu’on est entourée d’une bonne équipe.


L'Arc-en-Ciel dans les vignes d'Alsace

Pour la sixième fois, une cinquantaine de membres de l'association ont rejoint dimanche matin, 7 septembre, Scherwiller en Alsace pour participer à la 18ème édition du sentier gourmand. C'est une promenade pédestre de 6 km à travers les vignobles alsaciens, ponctuée de 7 points repas et dégustation. Une ambiance joyeuse et conviviale règne tout au long du parcours entre les 3400 participants venus de tous les horizons. En fin d'après-midi, fatigués par la marche sous un soleil de plomb et par la dégustation des vins d'Alsace (avec modération bien sûr) et rassasiés par un excellent et copieux menu, les plus courageux se sont risqués, à l'arrivée, à quelques pas de danse, au son de l'harmonie municipale. Tous les participants ont apprécié cette agréable journée et c'est dans la joie et la bonne humeur qu'ils ont repris le chemin du retour en se promettant de refaire partie du voyage dans un an.

Berviller fête le solstice, la musique et l’été

La fête aura lieu derrière l’école les 21 et 22 juin et sera organisée collectivement par l’association Arc-en-Ciel et le Conseil de Fabrique. Elle débutera le samedi à partir de 18 h 30 avec la perce du fût de bière par Joëlle Borowski, vice présidente du conseil régional. L’animation musicale sera assurée par Thomas Silver accompagné d’une chanteuse.
Pendant les deux jours il y aura possibilité de se désaltérer et de se restaurer : Saucisses, Schwenks, Curry et Frites à volonté. Pour le repas de dimanche midi, des tickets sont en vente chez les membres du comité. Menu à 15 € : Jambon-melon, Paupiette de porc forestière, pommes de terre sautées aux oignons, petits pois, carottes, Fromage, Salade de fruits.
Une exposition d’aéromodélisme avec démonstration de vol et lâcher de montgolfières lumineuses aura lieu le samedi vers 22 heures. Dimanche vers 15 heures, aura lieu une démonstration de judo par le Judo-Club de Merten .
Pour tout renseignement et réservation de repas : Tels : Gérard Gillot : 06 81 78 53 45, Jean-Marc Fuchs : 06 88 48 36 61, Fernande Hoen : 03 87 57 03 25, Marinette Fuchs : 03 87 57 06 04 ou à la mairie : 03 87 57 05 20

Tout Berviller pêche

« Se retrouver pour passer une agréable journée entre amis » est devenu le leitmotiv de l’association Arc-en-Ciel. Cette fois-ci c’est pour une journée pêche autour d’un étang de Berus que l’association avait convié les disciples de saint Pierre le samedi 17 mai. Pour que personne ne rentre bredouille, 50 kg de truites avaient été déversés dans l’étang dans la soirée du jeudi. Dès le matin, papas, papis, fils et petit-fils, s’installent au bord de l’eau et rapidement une trentaine de pêcheurs attendent patiemment que le poisson morde.
Pendant ce temps, Bernard et Fabien préparent saucisses, grillades et salades. Ceux qui ne pêchent pas rejoignent l’étang pour midi et c’est dans une joyeuse ambiance que parents et enfants prennent le repas en plein air. Lorsque le temps de rentrer est arrivé, les paniers sont lourds. « Tout Berviller va manger du poisson demain ! » déclare Gérard Gillot, président de l’association.

La marche du 1er mai, bien arrosée

Le ciel n’aura pas été favorable pour les marcheurs en ce 1er mai. Après les schwenks du repas de midi, le ciel gris a déversé une douche froide sur la fête qui se préparait sur la place de la mairie et découragé de nombreux marcheurs qui se préparaient à prendre le départ. 200 courageux sont partis sous la pluie, mais les averses qui se sont succédées, ont fait revenir certains, prendre des raccourcis à d’autres, et transformer en canards mouillés les derniers.
Au retour à la salle du foyer qui a servi de refuge, tous, marcheurs ou non, ont pu apprécier les saucisses et merguez préparées par Jean-Claude et Christian ainsi que les curry-frites de Christophe. Les crêpes de Laure et les gâteaux préparés par les dames de l’association, avaient tous disparus le soir et malgré le temps de chien, la journée a été une réussite.
À la question posée aux marcheurs à leur retour : « Sur le parking de la chapelle Sainte Oranne, pour qui y a-t-il une place réservée ? » plusieurs ont donné la bonne réponse : « für den Priester » ou « pour le curé ». Le tirage au sort a attribué a Arthur Wéber un magnifique panier garni.

L’Arc-en-Ciel marche le 1er mai

Le 1er mai n’étant plus très loin, l’association Arc-en-Ciel prépare activement sa marche du muguet. Le lieu de départ et d’arrivée de la marche aura lieu, comme par le passé, devant le foyer et sur la place de la mairie où les marcheurs pourront se restaurer et se désaltérer. La cour de l’école sera réservée au stationnement des voitures.
Il sera possible de déjeuner à midi : Schwenk et salade de pommes de terre et carottes pour 8€ ou curry-frites pour 4 €.
Comme tous les ans, deux parcours seront proposés aux marcheurs. Le « chemin de la frontière » de 7 km, praticable par tous les temps, reste un itinéraire idéal pour la marche en famille. Le deuxième parcours, d’une dizaine de km, sera une nouveauté. Les départs se feront entre 13 h et 15 h. La participation de 4 € pour les adultes et de 3 € pour les enfants de moins de 12 ans donnera droit à une boisson et un casse-croûte à l’issue de la randonnée.
Une exposition de vieux tracteurs remplacera les voitures anciennes. Les personnes intéressées pour présenter leur « teuf-teuf » peuvent se renseigner au 06 88 48 36 61 (Jean Marc Fuchs).

Un chèque pour le Docteur Sourire

Le 21 décembre, au solstice d’hiver, l’association Arc-en-Ciel avait organisé une marche nocturne avec soupe de petits pois et crêpe à l’arrivée et avait fait la promesse de reverser les recettes de la soirée au Docteur Sourire.
En ce dimanche du 19 janvier, comme chaque année, l’Arc-en-Ciel avait invité les anciens qui participent chaque mois aux rencontres « café-gâteau du troisième âge à partager avec le comité, un repas concocté par ses dames bénévoles. Les responsables de l’association avait également invité, pour l’apéro, Marielle Lorrain, alias Zellipette, de l’association du Docteur Sourire. Aussi, Gérard Gillot, président et Jean-Marc Fuchs, vice-président, ont-ils profité de l’occasion pour remettre un chèque de 500 € à Zelipette qui transmettra à son association.
Une fois de plus, Arc-en-Ciel et ses bénévoles ont démontré, qu’en plus de l’animation du village, ils savaient se montrer généreux pour une bonne œuvre.

Marche pour Docteur Sourire

L’Association Arc-en-Ciel s’approprie les solstices… Après la fête de l’amitié sur la frontière du solstice d’été, son président Gérard Gillot a souhaité retenir la date du 21 décembre et du solstice d’hiver pour organiser une marche nocturne à la tombée de la plus longue nuit de l’année. Vers 16 heures, à l’atelier municipal, une centaine de marcheurs ont pris ensemble le départ pour parcourir le tour de la frontière. De nombreux enfants munis de lampions accompagnent leurs parents. À l’approche de la croix de Lorraine, la nuit était tombée et une agréable surprise attendait les marcheurs. Jean-Claude et Régine en père et mère Noël, proposaient un vin blanc chaud aux adultes et un jus de pommes chaud aux enfants.
Au retour, pour se réchauffer, se rassasier et se désaltérer, la participation de 5 € (2 € pour les moins de 12 ans), donnait droit à une soupe de petits pois et des crêpes à volonté ainsi qu’une boisson. Et c’est dans une chaude ambiance de Noël que la soirée s’est prolongée jusque tard dans la nuit du solstice. La totalité de la somme récoltée sera reversée à l’association du Docteur Sourire

CITROUILLES, BONBONS ET CONTE POUR HALLOWEEN

Des citrouilles grimaçantes !

         En ce 31 octobre, un superbe soleil d’automne avait rassemblé une quarantaine de gamins dans la cour de l’école pour fêter Halloween. Jean Marc leur a fourni une citrouille et chacun s’est mis à couper, à creuser et à tailler à qui mieux mieux. Après une heure de travail dans la joie et les rires, une quarantaine de courges grimaçantes s’alignaient sur les fenêtres de l’école. Avec l’aide d’une bougie fournie, elles brilleront sur les fenêtres du village à la tombée de la nuit. Pour calmer leur faim ou leur soif, les petits créateurs ont pu se désaltérer et manger quelques crêpes.

Des bonbons et un conte de Zeppeltine.

La nuit venue, par petits groupes masqués et déguisés, les bambins ont parcouru les rues du village et fait du porte à porte en criant « Des bonbons ou un sort ! » Lentement mais sûrement, leurs sacs se remplissaient de friandises et c’est bien joyeux qu’ils pouvaient revenir chez eux.
À 20 heures tous se retrouvaient, accompagnés de leurs parents, à la salle communale où les attendaient Zeppeltine pour leur conter l’histoire du village habité par des sorcières et des sorciers d’Halloween. Pendant que les parents se retrouvaient autour d’une boisson et dégustaient une saucisse ou une crêpe, les enfants écoutaient, bouche bée, les paroles de Zeppeltine ou chantaient avec elle des chansons de sorcières.

Les enfants sont fiers de montrer leurs citrouilles grimaçantes.

DES ENNUIS A LA PELLE POUR LES BALADINS

Samedi soir, 28 septembre à 20 h 30, « Les baladins du Warndt » ont démarré leurs « Meilleurs ennuis » à guichet fermé, dans la salle communale de Berviller. Celle-ci était trop petite pour accueillir tous les amateurs de théâtre qui auraient voulu assister à cette comédie de G. Mélanie.
« Le lendemain d'une soirée bien arrosée, deux frères s'apprêtent à assister au mariage de leur sœur. Une matinée, somme toute normale... mais qui va tourner au cauchemar. » Les spectateurs se sont laissés séduire au fil de la pièce complètement déjantée et d’une énergie incroyable grâce à la variété des personnages et l’entrain des acteurs. L’objectif de passer une agréable soirée est atteint car on ne peut que rire et se détendre devant l’accumulation de galères improbables qui retombent sur les deux frères et leurs amis.
Si vous aussi voulez rire des ennuis des Baladins du Warndt, ils seront le 5 octobre à Faulquemont, le 12 octobre à Eblange, le 19 octobre à Ham/s/Varsberg et le16 novembre à
Ceutzwald.

Gérard Gillot garde la présidence de l'Arc-en-Ciel

Mardi 27 août 2013, à 18 heures précises, Gérard Gillot, président de l'association Arc-en-Ciel, ouvre l'assemblée générale en saluant la trentaine de membres présents. Il se charge ensuite lui-même du rapport moral et rappelle les activités de l'année écoulée. La sortie au marché de Noël à Colmar, la soirée « Saint Sylvestre » avec repas, la soirée « Beaujolais »,, l'aprè-midi « Halloween » pour les enfants, les goûters et le repas des anciens, la journée marche du 1er mai et la rencontre franco-allemande du solstice d'été. Le président rappelle l'existence et la bonne marche des sections arboriculture, gymnastique, 3ème âge et la section gym-enfants. Il remercie l'ensemble du comité et les bénévoles pour le travail fourni au cours de l'année et souhaite que de nouveaux membres se joignent aux anciens.
Le bilan financier présenté par la trésorière Nathalie Mohr et son frère Bruno, trésorier-adjoint, démontre une gestion saine et un résultat annuel excédentaire de 835 € malgré de gros investissements réalisés : achat d'une tente, de tables et de bancs, de vaisselle et d'une crêpière Pour un total de 2741 €..
Après la démission du comité, il a été procédé à l'élection des membres du nouveau comité au nombre de 18. Ceux-ci ont aussitôt voté les membres du bureau qui se compose ainsi : Président : Gérard Gillot, vice-président : Jean-Marc Fuchs, trésorière : Nathalie Mohr, trésorier-adjoint : Bruno Mohr, secrétaire : Eugène Hoen, secrétaire-adjointe : Déborah Gillot, assesseurs : Roland Burkiciak, Lucien Collas, Laure Fuchs, Marinette Fuchs, Fernande Hoen, Albert Janes, Christian Losson, Marie-Jeanne Losson, Nathalie Losson, Bernard Mang, Christine Thiel, Fabien Zimmer. Les réviseurs aux comptes seront Martin Thiel et Brigitte Stoll.

Succès et bonne ambiance à la marche du 1er mai

Ciel couvert en matinée mais dès 11 heures, le soleil était au rendez-vous pour ce premier mai. Après avoir pris des forces avec un repas « Schweckbraten, salades de pommes de terre et carottes faites maison par les dames de l'association », plus de 300 marcheurs se sont mis en route sur les deux parcours de 7 et 11 km au choix. Le chemin de la frontière, bien connu par de nombreux marcheurs, est un parcours idéal à faire en famille avec de nombreuses découvertes telles que la chapelle de Sainte Oranne, le monument des grands Européens, l'ancienne carrière de pierres calcaires, la croix de Lorraine, l'éolienne Geneviève, et bien d'autres encore.
Le chemin des onze, avec l'interminable sentier en montagnes russes, les ravins et leurs petits ponts de bois, le petit étang vert, le sentier des contrebandiers avec ses vieilles bornes frontières et l'éolienne Sylvie a ravi tous ceux qui l'ont parcouru. Certains se sont dits étonnés de trouver des lieux aussi charmants si près de chez nous et se sont promis de refaire le parcours dans les prochains jours.
Au retour, les 4 € de l'inscription ont donné droit à une boisson et un casse-croûte de quoi se désaltérer et se rassasier après la fatigue de la randonnée. Tout ce monde se regroupe sur la place de la mairie qui se remplit peu à peu. Un grand bravo à Jean-Claude et Fabien qui ont réussi à rôtir plus de 600 saucisses et merguez en un temps record et sans faire attendre tous les affamés.
Après un petit tour aux « oldtimers » et une visite à l'exposition « Bois et racines », tous ceux qui ont marché avec l'Arc en Ciel cette année, se sont promis de revenir en 2014. Une fois de plus, grâce aux nombreux bénévoles et à une météo favorable, le succès de la manifestation a été total.
Vers 17 heures, le président de l'Association Arc-en-Ciel, Gérard Gillot, en la présence de Mme Joëlle Borowski, vice-présidente du conseil régional, a tenu a remettre un trophée-récompense pour 20 ans de bénévolat à 4 membres : Roland Burkiciak, Marinette Fuchs, Eugène Hoen, Bruno Mohr et Christine Thiel. Dans son discours, le président a souhaité que quelques jeunes deviennent rapidement membres du comité pour assurer la relève.

Citrouilles, bonbons et contes

Mercredi, dès 15 heures, dans la cour de l'école, un monceau de citrouilles et de potirons attendait la quarantaine de bambins qui s'étaient inscrits pour participer à l'activité « la plus belle citrouille » pour Halloween. Quelques adultes sont présents pour aider les plus jeunes et les plus maladroits. On coupe, on creuse, on taille, on peaufine et bientôt quarante têtes de monstres affreuses s'alignent sur les fenêtres de l'école. Chacun pourra emporter son œuvre qu'il posera, avec une bougie à l'intérieur, sur le rebord de sa fenêtre pour faire peur aux passants ce soir.
La nuit n'est pas encore tombée, que des groupes de petites sorcières, de vampires et autres fantômes parcourent les rues du village. À chaque maison, la menace : « Des bonbons ou un sort ! » fait grossir les sachets qui se remplissent peu à peu de sucreries.
À 19 h 30, tout le monde rejoint la salle du foyer décorée aux couleurs d'Halloween où les attend la conteuse Zeppeltine. Cette fois l'histoire qui avait poussé dans son jardin magique était : « Le mystérieux Dracamus », fort et puissant auquel il faut reprendre les pouvoirs volés aux autres. Toujours à but éducatif, la formule magique était cette fois : «Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.» Après le spectacle, chacun a pu se désaltérer, manger une crêpe, un morceau de gâteau ou un hot-dog.